Opération détox

Le Printemps a fait son grand retour depuis quelques jours annonçant un renouveau.

Sur le modèle de la Nature qui s’éveille, nous ressentons l’énergie remonter en nous comme la sève, ce sang végétal, dans les arbres.

Au sortir de l’Hiver, période de stockage, de mise entre parenthèses, d’introspection, il nous vient tout naturellement le besoin, voire l’envie, de nous alléger et de nous désencombrer de qui nous nuit pour un regain de vitalité et un fonctionnement optimisé de toutes nos fonctions vitales.

Cette démarche passe par un programme détox qui ne doit surtout pas être aprréhendé de façon négative et vécu comme une contrainte. Au contraire, relancer le travail de nos émonctoires (foie, reins, intestin, peau et poumons) tout en revoyant notre mode alimentaire, doit être abordé dans un bel état d’esprit avec comme finalité un mieux-être tant physique que psychique.


Ecomonie d’énergie

Pour entreprendre un drainage, il faut tout d’abord s’assurer d’avoir un niveau de vitalité suffisant car éliminer requiert une part importante d’énergie. Si on se sent encore trop fatigué, on commence par se revitaliser par la prise d’ampoules d’eau de mer, de gelée royale, de spiruline… tout en se rechargeant, dans la mesure du possible, par un temps de sommeil suffisant. C’est seulement après que la cure détox peut démarrer.

Pour procéder à un grand nettoyage intérieur, il convient en toute logique de choisir avec discernement ses aliments et de passer, pour quelques temps à une alimentation dite hypotoxique à base de légumes crus et cuits, céréales et légumineuses, fruits… En allégeant la digestion, ce mode alimentaire permettra de récupérer de l’énergie pour mieux éliminer les toxines mises en réserve dans les tissus et à l’origine de surcharges.

beaute-fruiteeVoici quelques aliments à mettre plus spécialement au menu pour activer le grand ménage interne :

  • Pomme : sa vitamine C et sa quercétine sont antioxydantes et abaissent le taux de mauvais cholestérol (le LDL). De plus, sa pectine, épaississante, piège les métaux lourds et certains additifs.
  • Artichaut : l’amertume de ses feuilles (en infusion ou en ampoules buvables) stimule la sécrétion de bile servant à éliminer des toxines, les fibres de son fond favorisent le transit intestinal
  • Betterave : sa méthionine élimine les déchets et sa bétanine accélère la dégradation des graisses dans le foie
  • Les crucifères (choux, radis) riches en glucosinalates stimulent la production d’enzymes par le foie et facilite ainsi son travail de dépuration de l’organisme
  • Ail : son allicine riche en soufre se lie à des substances néfastes telles que les métaux lourds, certains additifs alimentaires et les oestrogènes de synthèse
  • Pruneaux : leur acide tartrique est un laxatif naturel
  • Asperge : riche en fibres pour l’intestin, et en potassium, elle active l’elimination au niveau rénal.

En phytothérapie, voici 2 grands incontournables de la détox :

  • La sève de bouleau fraîchement récoltée au Printemps à prendre pendant 3 semaines à raison de 3 verres par jour. Nous vous en avons déjà présenté les bienfaits dans un précédent billet vers lequel je vous renvoie.
  • L’aubier de tilleul, la plus jeune écorce de cet arbre, située en son cœur et riche en éléments essentiels. On peut soit même en faire des décoctions à boire pour drainer les déchets de l’organisme, notamment les acides responsables, en excès, de nombreux troubles dont les douleurs articulaires. Pour plus de facilité, il est aussi possible de se procurer des ampoules buvables d’aubier de tilleul, obtenues par décoction + infusion.

Respirez, transpirez !

SportPar ailleurs, l’activité physique est un bon complément de la détox : en activant à la fois les systèmes cardiaque, respiratoire, musculaire et circulatoire, elle participe aussi au bon nettoyage de l’organisme. Surtout si elle est pratiquée à un rythme suffisamment soutenu pour atteindre une sudation spontanée et sur une durée de 30 minutes à 1h, et ce, idéalement 2 à 3 fois par semaine.

Après l’effort, le sauna est bienvenu ! Déjà bien stimulée lors de l’activité sportive, la sudation y sera poursuivie pour une élimination accrue de cristaux via la sueur. Relaxant, le sauna permet aussi de soulager le travail des reins car les glandes sudoripares de la peau sont assimilées à de micro-reins en périphérie.

Les moins sportifs ne doivent pas se priver de sauna. Il convient juste de respecter ces principes de base :

- y entrer sec

- s’assurer de transpirer sinon sortir de la cabine car sinon cela signifie que le corps ne parvient pas à abaisser sa chaleur interne et est en surchauffe

- au bout de 15 minutes au maximum, sortir, passer sous une douche fraîche puis aller s’allonger 10 à 15 minutes

- refaire 2 passages dans le sauna selon le même protocole.


Faites le vide

Une cure détox a pour objectif d’assainir son organisme et de récupérer de l’énergie. Elle ne doit pas être confondue avec un programme minceur. Sa finalité est la santé, mais il est vrai que le fait d’éliminer davantage peut se traduire par un dégonflement de la silhouette et une perte de poids.

Pour l’accompagner, il est hautement conseillé de faire le tri dans ses placards, son armoire, mais aussi (et surtout !), dans sa tête en se débarrassant de ce qui n’a plus cours.

Le Printemps marque un nouveau départ : profitons-en pour semer les graines de nos envies et projets qui donneront, d’ici de quelques mois, de sublimes fleurs et fruits que nous serons si fiers et heureux de cueillir !

A très bientôt,

Claire DESVAUX

Diététicienne & Naturopathe


One Commentaire

  1. lunazen
    23 avril 2012 at 13 h 51 min · Répondre

    Un très bon programme avec des aides bien choisies !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

darmowe spiny za rejestracje