Ambiance minceur

Ma ligne de conduite minceur

Il est  quelque fois nécessaire de perdre quelques kilos en trop.
Mais, à vouloir alléger sa silhouette avant l’été, le risque est de commettre des erreurs, lesquelles vont générer fatigue et carences si on se prive trop pour obtenir des résultats rapidement.
Avant d’attaquer un programme minceur, il convient aussi de s’assurer que l’on veut maigrir pour soi, et non pour répondre à la pression de son entourage (familial ou professionnel) ou pour se conformer à un idéal de minceur si largement prôné et valorisé par la presse féminine, les people et le milieu de la mode. 

Les bons réflexes

Alcaliniser son alimentation car les aliments industriels et raffinés conventionnels, le stress, une mauvaise digestion sont à l’origine d’un excès d’acides. Et pour les neutraliser, le corps donne ses minéraux en les prélevant sur les os, les dents, les cheveux. Un terrain acide prédispose aussi à l’installation de la cellulite, laquelle se compose notamment des déchets acides qui n’ont pas été correctement éliminés et qui se déposent dans des zones mal irriguées.

Comment ? Avec des légumes verts, des châtaignes, des pommes de terre, des bananes, des amandes, des jus de légumes (en privilégiant ceux à base de carotte ou betterave et en évitant la tomate, trop acide). Mais aussi en buvant pour aider les reins à éliminer les acides, en transpirant pour éliminer via la peau (en pratiquant une activité d’endurance, en allant au sauna), en respirant profondément pour éliminer le CO2 par les poumons.

Réhabiliter le (bon) gras : voir notre article La crème des matières grasses

Ne pas se frustrer : certes, on n’a rien sans rien, et si on souhaite maigrir, une réforme alimentaire s’impose avec la réduction, voire la suppression de certains aliments. Mais il ne s’agit pas pour autant de tout s’interdire car la frustration conduit à des « craquages » qui peuvent remettre en question tous les efforts consentis.
Aussi, il est bon de s’autoriser 1 ou 2 excès (raisonnables, entendons-nous bien !) par semaine, le week-end par exemple. Et sans culpabiliser car l’équilibre alimentaire s’établit sur une semaine et on ne prend pas un kilo du jour au lendemain.
Si on a du mal à se passer de sucre, on s’autorise 1 à 2 carrés de (très) bon chocolat noir à la fin du repas avec une infusion. Les fruits secs sont aussi une excellente alternative pour finir sur une note sucrée, tout en étant très intéressants sur le plan nutritionnel car ce sont des concentrés de fibres, minéraux (dont le calcium et le magnésium). Croquer une fève de cacao bio, boire une tasse d’infusion de réglisse ou de cannelle permet aussi de combler les envies sucrées.

Boire tout au long de la journée pour activer l’élimination : de l’eau avant tout (plate, peu minéralisée, froide ou tiède), des infusions (verveine, mélisse, badiane, réglisse, menthe, hibiscus…), du thé vert bio, du rooïbos, de l’eau citronnée ou avec du gingembre, des eaux détox associant des fruits et des herbes aromatiques (menthe, basilic, verveine…).

Eaux détox

- Faire confiance à l’aromathérapie :
Pour activer l’élimination de l’eau et des toxines : hydrolats de carotte sauvage, ledon du Groenland, céleri, pamplemousse… A diluer dans un verre d’eau ou une bouteille.
Pour brûler les graisses stockées : huiles essentielles de lemongrass, citron, cyprès, pamplemousse, cèdre, cannelle écorce… A diluer impérativement au préalable dans une huile végétale et à utiliser en massage actif sur les zones rebelles.

- Se masser ou se faire masser : pour se réapproprier son corps, se réconcilier avec lui, et se faire du bien tout en optimisant les effets de la cure minceur.

Les meilleurs alliés minceur :
- Tous les légumes : à consommer à volonté (ou presque) : environ 1/3 de cru (en jus, smoothie, râpés en salade…) et 2/3 de cuit (au wok, en poêlée, purée, gratin, soupe, bouillon…)
- Les fruits, surtout pomme, kiwi, pamplemousse, banane, mangue, pêche, abricot, fraise.
- Les fruits secs pour des encas sucrés diététiquement corrects.
- Les légumineuses  et céréales : soja et dérivés (tofu, tempeh), lentilles (essayez les lentilles corail si vous ne les connaissez pas encore !), pois cassés, pois chiches, quinoa, sarrasin, riz, épeautre, polenta… A choisir en bio. Ils serviront de base à un repas complet, sain et rassasiant, à compléter avec des légumes et quelques amandes ou noix.
Ambiance fruits secs- L’avocat : il a longtemps été accusé d’être trop gras, mais remporte aujourd’hui tous les suffrages pour ses bons acides gras, sa richesse en fibres, ses phytostérols qui abaissent le mauvais cholestérol, ses vertus détox grâce au glutathion, ses effets alcalinisants…
- Les graines germées : bourrées d’enzymes, d’énergie vitales, de minéraux et vitamines. A consommer crues obligatoirement pour préserver tous leurs précieux nutriments
- Les protéines végétales : oléagineux, tofu, seitan (sauf si vous êtes passés au sans gluten), algues, champignons, lentilles, quinoa
-  Les œufs, les poissons blancs, les volailles (sauf le canard, très gras), les fromages frais de chèvre et brebis : pour ceux qui consomment encore des protéines d’origine animale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>