La cosmétique bio, une cosmétique du vide ?

Flacon2L’image arborée par la cosmétique « naturelle » n’est pas toujours au bio fixe. Je m’explique… 2005 a été une année charnière où la vérité sur la formulation des cosmétiques a éclaté au grand jour. Malgré l’obligation de la liste INCI depuis l’an 1998, il a fallu attendre quelques années, une émission-choc (Envoyé Spécial – mars 2005…)  et un ouvrage des plus polémiques (Rita Stiens – La vérité sur les cosmétiques) pour, qu’enfin, les consciences s’éveillent. Il est toutefois regrettable, à mon humble avis,  qu’il faille créer des contextes anxiogènes pour sensibiliser l’opinion.  La cosmétique bio n’a pas besoin de critiquer la cosmétique conventionnelle pour exister. Et, unfortunatelly, ce n’est pas tout à fait le cas, bien au contraire… En effet, si la cosmétique bio a pris un tel essor, c’est bel et bien par peur de la présence de certains ingrédients révélés au grand jour comme étant suspectés de toxicité. Dès lors, grand nombre de marques, bio et non bio, se sont jetées corps et âme (lorsque je dis « âme », je ne parle bien évidemment pas d’éthique !) dans un marketing acharné du vide où les faces des packagings « dégoulinent » (le mot est pesé)  de slogans du vide :
– Sans parabens…le grand vainqueur indétrônable
– Sans phénoxyéthanol
– Sans bisphénol
– Sans phtalates
– Sans aluminium…
Le pire est que ces allégations du vide sont bien souvent revendiquées par les marques qui n’ont rien de naturel à revendiquer. Et lorsque les marques naturelles empreintent le même discours marketing, c’est bien souvent par facilité : au lieu de mettre en avant leurs atouts, elles préfèrent rassurer le consommateur en insistant davantage sur l’absence que la présence.
Au prix où sont les cosmétiques, nous sommes en droit d’attendre bien davantage que ces allégations négatives. La cosmétique bio de qualité n’est pas qu’une cosmétique SANS mais bel et bien une cosmétique AVEC… Avec une philosophie, Avec un véritable concept marketing, Avec une formulation active et novatrice et Avec un réel engagement et une passion sans faille des plantes, de la nature et de l’écologie.
Heureusement, il existe des marques qui n’ont nul besoin d’insister sur des ingrédients non présents, donc non intéressants, mais qui au contraire mettent toutes leurs valeurs et toute leur énergie dans des gammes oh combien novatrices, révélatrices d’authenticité et de qualité. Faisons en sorte que la cosmétique bio ne se nivèle pas par le bas et existe bel et bien de par la qualité de ses formulations et non l’absence de certains ingrédients. L’enjeu est de taille, mais en vaut largement la chandelle !

 

Sophie

2 Commentaires

  1. Lunazen
    20 novembre 2009 at 17 h 44 min · Répondre

    Très bon article en effet et révélateur de la publicité bâtie sur la peur : peur des parabens, du bisphénol A, etc.
    En effet, c’est fort dommage de ne pas mettre en avant les « avec ». Nous achetons du BIO pour éviter tous les « sans » alors pourquoi ne pas afficher les ingrédients qui font que notre cœur balance pour le BIO?

  2. 17 novembre 2009 at 16 h 18 min · Répondre

    Bonjour,

    je tiens tout d’abord à vous féliciter pour la qualité des articles parus dans votre site forevergreen.
    Je ne regrette qu’une seule chose: la mise en page par défaut de ces articles qui nous obligent à imprimer 2 pages min. quand nous pourrions tout passer sur une seule page. Ce n’est pas à vous que je vais apprendre que les petits ruisseaux font les grandes rivières…
    Amicalement,
    Sandra Gasmi
    Fondatrice de Voyage des thés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>