Simples…. comme des herbes !

Le mot « simples » était autrefois utilisé pour désigner les herbes aromatiques cultivées dans les jardins des monastères et abbayes. Elles étaient destinées à un usage médicinal empirique et traditionnel.
Aujourd’hui, il est possible de visiter certains « jardins des simples » comme celui de la Chapelle Saint-Blaise des Simples à Milly la Forêt, à environ 20 km de Fontainebleau. Cette chapelle a été décorée par l’artiste Jean Cocteau qui repose désormais pour l’éternité et le jardin qui la borde est riche de nombreuses herbes et fleurs.

Au-delà de cette tradition médicinale, il est possible de se constituer son propre carré des simples dans un coin dédié de son jardin ou encore dans des jardinières à placer sur son balcon ou le rebord de sa fenêtre.
Ceci pour le plaisir d’humer les délicats arômes de ces herbes (menthe, basilic, romarin….) ou plus encore de les intégrer à ses salades de crudités et ses recettes maison.

jardini-re-applati 300

Petite revue de leurs qualités et de leur usage…

4, 5…. ciboulette….
Cette herbe de la famille des alliacées est riche en vitamine C, caroténoïdes et flavonoïdes. Elle est antioxydante, détoxifiante et réchauffante. Elle contient aussi de la vitamine K, indispensable à la synthèse de protéines intervenant dans le phénomène de coagulation. Son goût piquant rappelle qu’elle est une cousine de l’ail.

La meilleure période  pour la consommer ? D’Avril à Août. 

Ses meilleurs accords : la tarte aux champignons et au comté, les œufs brouillés…

  

Sacré basilic
Le basilic est une plante aromatique de la famille des lamiacées, très utilisée dans la cuisine italienne mais aussi en Asie. En Inde, il est considéré comme une plante sacrée et offert en présent au dieu Krishna. On trouve justement en Inde du tulsi, l’autre nom du basilic sacré.
Cette plante vivace facilite la digestion, favorise l’assimilation. Elle est aussi apéritive, laxative, tonique, apaisante et permet de préserver l’équilibre émotionnel en cas de baisse de moral. Son camphre est antiseptique et calme les voies respiratoires. Par ailleurs, des plants de basilic sur un rebord de fenêtre tiennent les moustiques à distance.

La meilleure période  pour le consommer ? De Juin à Août.

Ses meilleurs accords : la tomate évidemment, mais aussi les pâtes fraîches avec un filet d’huile d’olive. Il permet aussi de réaliser un excellent un vin blanc aromatisé, à servir très frais en apéritif.

  

Aromatique romarin
Le romarin est un arbrisseau originaire de la région méditerranéenne se développant sur des sols calcaires. Grâce à ses acides phénols, le romarin est un excellent draineur du foie et un stimulant de la vésicule dont il favorise les sécrétions biliaires, permettant ainsi une bonne digestion, sans lourdeurs. Ses flavonoïdes, antispasmodiques, permettent de soulager les tensions nerveuses et musculaires. Son huile essentielle est très bénéfique pour les voies ORL (il relaxe les muscles lisses du système respiratoire calmant ainsi la toux et l’asthme), pour la concentration et en cas de maux de tête. Pour le bien-être articulaire, on peut aussi s’en frictionner, à condition de l’avoir préalablement diluée dans une huile de sésame, jojoba, amande douce…
Très parfumé, son miel est délicieux.

La meilleure période  pour le consommer ? Toute l’année mais il est quand même à son apogée durant les 3 mois estivaux.

Ses meilleurs accords : les grillades, le saumon en papillote, les tartes aux fruits (pommes, mirabelles, abricots…).

  

Sauge qui peut
La sauge est probablement la plus connue et la plus utilisée de toutes les herbes aromatiques. Son nom lui vient du latin « salvare » signifiant « sauver » et sa cueillette, du temps de la Rome Antique, était soumise à un véritable rituel sacré. En qualité officinale, elle est parée de très nombreuses vertus. Ses flavonoïdes exercent une action cholérétique(ils augmentent la sécrétion de bile par le foie), relaxante sur les muscles de l’estomac et de l’intestin : elle est donc parfaite en cas de troubles digestifs  (spasmes, ballonnements, fermentations, lourdeurs…).
Ses phyto-oestrogènes sont en plus bénéfiques pour le bien-être au féminin : pour les règles douloureuses, les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes de la ménopause.
On l’emploie aussi pour la transpiration excessive. Enfin, elle a montré des effets positifs sur les processus de mémorisation.

Ses meilleurs accords : le gratin de courgettes, l’huile d’olive (laisser macérer des feuilles de sauge dans une bouteille pour en faire une huile aromatisée).

La meilleure période  pour la consommer ? Toute l’année !

 

Diabolo Menthe
La menthe est très réputée pour ses vertus rafraîchissantes (qu’elle doit à son menthol) et digestives. Pleine de fraîcheur et légèrement piquante, elle se montre stimulante ou relaxante et équilibrante du système nerveux selon les besoins. Elle est encore antioxydante, cholagogue (elle favorise l’élimination de la bile par le foie). On la conseille en cas de mauvaise haleine et d’intestin irritable. C’est aussi un remède naturel bien connu contre le mal du transport.
Très vivace, la menthe est facile à cultiver s’en trop s’en occuper. Et revient d’une année sur l’autre en prenant même de plus en plus de place.

La meilleure période  pour la consommer ? De Mai à Octobre.

Ses meilleurs accords : le thé vert ! Mais aussi le yaourt comme dans le raïta indien, dans une tarte aux petits pois et au chèvre, une salade de fruits frais…

menthe-fraiche300 

Coriandre, encore et encore
Surnommée persil arabe, la coriandre aide à digérer et à assimiler. Elle est acre, aromatique et piquante. Ses feuilles sont riches en acides phénoliques antioxydants, en béta-carotène et en vitamine K nécessaire à la coagulation du sang. Elle accélère en plus la circulation sanguine et augmente la diurèse.
Ses feuilles sont classées parmi les herbes aromatiques et ses graines parmi les épices.

La meilleure période pour la consommer ? D’Août à Octobre.

Ses meilleurs accords : les haricots verts, les soupes de carotte, potiron… le couscous et l’exotique pad thaï.

 

Joli thym
Arbuste phare du Sud, le thym est riche d’une huile essentielle aux propriétés antiseptiques et spasmolytiques bien connues pour décongestionner et soulager les voies respiratoires. Il est aussi bénéfique en cas de ballonnements et d’aérophagie mais aussi de diarrhée. Dans les cures détox, on le conseille pour favoriser l’élimination au niveau des poumons.  

La meilleure période pour le consommer ? Toute l’année mais il sera le plus aromatique en Juin et Juillet.

Ses meilleurs accords : les poissons grillés, tomates rôties, fromages de chèvre ou de brebis… 

 

SuPersil

Excellente source de vitamine C, bien supérieure aux agrumes et au kiwi, le persil stimule les défenses naturelles. Il est aussi diurétique et neutralise les nitrosamines (substances toxiques issues des fumées). Enfin, il régule la circulation de l’énergie et du sang.

La meilleure période pour le consommer ? De Mai à Octobre.

Ses meilleurs accords : les soupes de légumes, les carottes, le beurre…

 

Bleu lavande
Son parfum chaud est immédiatement reconnaissable et nous évoque la Provence avec ses champs remplis de fleurs bleu-violet.
En usage interne, la lavande est utile aux personnes anxieuses, angoissées, sujettes aux insomnies, à l’hypertension artérielle, aux troubles respiratoires.  
Son huile essentielle est une des rares pouvant être appliquée pure sur la peau pour assainir, apaiser, favoriser la cicatrisation… On la conseille ainsi pour l’acné, l’herpès, l’eczéma, les brûlures, les piqûres d’insectes, les poux… mais aussi les maux de tête, les crampes, les douleurs musculaires et articulaires.

La meilleure période  pour la consommer ? En Mai et Juin.

Ses meilleurs accords : les abricots (tarte, compote), la crème brûlée…

 

Quelle que soit l’herbe que vous choisirez, le mieux est de la consommer dans sa pleine fraîcheur et en saison afin de profiter de tous ses bienfaits. Hors-saison et notamment en hiver, on en utilisera la version séchée pour réaliser des infusions ou des inhalations.
Pourquoi chercher plus loin quand la Nature met à notre disposition tout ce dont nous avons besoin pour être bien ?
Alors à vos plantations !

Claire Desvaux
Diététicienne & Naturopathe

2 Commentaires

  1. lunazen
    18 juin 2012 at 15 h 07 min · Répondre

    Un très bon article sur un sujet qui rassemble !

  2. Delphine
    22 mai 2012 at 10 h 22 min · Répondre

    Super article, ça donne envie…
    il faut que je teste la lavande avec des abricots!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

darmowe spiny za rejestracje