Une détox automne

La détox, à la source du bien-être

Oui, c’est vrai, nous évoquons souvent la détox sur Forevergreen, mais avec une naturopathe dans l’équipe, rien de plus logique !
Mais notre propos n’est pas de coller à une tendance forte, à un phénomène de mode même si la détox est devenue un de ces fameux marronniers pour la presse, au même titre que les dossiers minceur, solaire, sommeil, Noël…

Non, la détox répond à une vraie nécessité physiologique : régulièrement, un grand nettoyage de l’intérieur s’impose pour se purifier, gagner en vitalité( ou la préserver), renforcer l’immunité, s’alléger et dégonfler.

La détox connaît 2 temps forts dans l’année :
au printemps, pour accompagner le renouveau de la Nature après les 3 mois hivernaux,
- et à l’automne, pour aider l’organisme à s’adapter aux nouveaux rythmes de la saison et à aborder l’hiver, saison difficile et éprouvante, dans de bonnes conditions.

Ambiance détente détox

La finalité d’une détox est d’aider l’organisme à se débarrasser des déchets et toxines qui l’encombrent et nuisent à son bon fonctionnement. Et, pour ce faire, il convient :
- de diminuer les apports alimentaires pour soulager le système digestif, lequel mobilise beaucoup d’énergie quand il s’agit de transformer puis d’assimiler les nutriments essentiels issus des aliments.
- De stimuler les fonctions d’élimination en augmentant le traitement des déchets par les émonctoires, ces filtres naturels que sont le foie (couplé à la vésicule biliaire), les intestins, les reins, la peau et les poumons.

Sur le plan alimentaire, il convient donc de réduire sa consommation de produits cuisinés industriels, viandes (surtout rouges), charcuterie, produits laitiers (sauf ceux fabriqués à partir de laits de chèvre et brebis), gâteaux, chocolat, sucre (surtout blanc), produits céréaliers contenant du gluten, alcool, sodas…
Voire même, si on s’en sent capable, de supprimer purement et simplement certains de ces aliments, sans pour autant se marginaliser et se priver d’une vie sociale.

En parallèle, il est conseillé de consommer des plantes dépuratives sous forme d’infusions, décoctions ou compléments alimentaires tout prêts (comprimés, gélules, ampoules buvables, boissons).

Quelques grands classiques :
- Pour le foie : romarin, artichaut, radis noir
- Pour les reins : queues de cerise, pissenlit, reine de prés, piloselle
- Pour la peau : bardane, pensée sauvage
- Pour l’intestin : rhubarbe, pruneau, graines de lin…
- Pour les poumons : bouillon blanc, tussilage, guimauve, pin…

Pour optimiser les résultats de votre détox, voici d’autres alliés au naturel.

Le charbon végétal : une mine de bienfaits Charbon
Le charbon fait partie des ces remèdes très anciens (déjà employé par les Egyptiens et les Grecs) et traditionnels que l’on connaît sans finalement vraiment les connaître.
Ce charbon est obtenu par carbonisation de coques de noix de coco. Il peut être activé pour être encore plus efficace : porté à plus de 180° C dans une atmosphère humide, en présence de vapeur d’eau, des pores vont apparaître à sa surface, lui conférant un pouvoir d’absorption encore plus important.
Il est le plus classiquement préconisé pour absorber et neutraliser les toxines et les gaz, réduire les ballonnements, donc pour favoriser le confort digestif et intestinal.

Une jeune femme m’a rapporté une fois avoir très nettement réduit ses règles très abondantes et une transpiration excessive et malodorante en faisant un drainage « choc » avec du charbon : sur le conseil de son naturopathe, elle a ainsi pris 6 gélules de charbon végétal activé, 3 fois par jours pendant 15 jours, en-dehors des repas, puis 3 gélules, 3 fois par jour, pendant 1 mois.
Résultat : le charbon a absorbé les toxines qu’elle éliminait abondamment via ses règles. L’utérus est en effet un émonctoire secondaire, c’est-à-dire une porte de sortie trouvée par le corps pour éliminer un excès de déchets encombrants et délétères pour l’organisme. Grâce à l’intestin, cette élimination s’est donc faite via l’intestin, tout en assainissant en profondeur l’organisme très intoxiqué.

Comment l’utiliser ?
Le plus simplement : sous forme de gélules pré-dosées. Il est proposé seul ou mélangé à de la propolis pour une action assainissante ou encore à de la myrtille.
Sous forme de poudre à dissoudre dans une boisson chaude (infusion de plantes par exemple), un fromage blanc, un yaourt,  une compote ou un smoothie. L’associer à de l’argile verte en poudre va optimiser encore plus ses effets absorbants.

La cure de charbon est pour vous si :
- Vous souffrez souvent de ballonnements, de digestion difficile, ou encore de transit trop rapide, de turista, de mauvaise haleine, de maux d’estomac…
- Vous souhaitez retrouver un ventre plus plat.
- Vous voulez avoir des dents plus blanches : pour ce faire, il vous suffit de vous frotter les dents avec du charbon en poudre. Son effet abrasif naturel leur redonnera blancheur et éclat. A faire 1 à 2 fois par semaine, pas plus.

Attention, quelques précautions s’imposent toutefois avec le charbon :
Si vous êtes sujet(te) à la constipation, mieux vaut l’éviter car en tant que puissant absorbant de l’eau, le charbon ralentit aussi le transit. La constipation risquerait donc d’être accentuée.
Il doit impérativement être pris à distance de tout traitement médicamenteux car il risquerait de l’absorber en partie, donc d’en diminuer les effets. Cette précaution est particulièrement importante à prendre en considération par rapport à la pilule contraceptive.
La prise de charbon ne doit pas se faire sur du très long terme (3 semaines max., ou de façon ponctuelle) car il peut aussi absorber une partie des nutriments essentiels, générant ainsi de possibles carences.
Vous pourrez vous procurer du charbon sous les marques Super Diet, Charbon de Belloc, Aroma-Zone… 

La détox, pour les cheveux aussi !
Au niveau du cuir chevelu, comme du visage, la peau sécrète du sébum, lequel lubrifie les cheveux, mais peut aussi les graisser s’il est produit en excès. Le cuir chevelu peut aussi être atteint par des pellicules, de l’eczéma ou du psoriasis.
De plus, les cheveux sont exposés en permanence à la pollution atmosphérique, à la fumée du tabac, et peuvent être fortement agressés par des colorations chimiques, et des soins capillaires contenant des silicones et autres substances non naturelles qui les fragilisent.
Un bon nettoyage et même une détox s’impose donc aussi pour les cheveux, en complément du shampooing habituel.
La poudre de neem est pour cela une excellente solution naturelle. Elle est en effet bien connue en médecine ayurvédique pour ses propriétés purifiantes et détoxifiantes et très utilisée en cas d’inflammation de la peau et des muqueuses, d’acné, de pellicules, de peau et cheveux gras… Neem

Comment l’utiliser ?
Seule, sous forme de masque à laisser poser 10 à 15 minutes avant le shampooing : il suffit d’y ajouter un peu d’eau ou un hydrolat de laurier ou tea tree pour lui donner une consistance de pâte.
Cette poudre peut aussi être ajoutée à des shampooings ou permettre de fabriquer ses propres soins capillaires.
Pour en savoir plus, voici des conseils proposés par Aroma-Zone.
Par ailleurs, elle est aussi très intéressante en cas d’inflammation des gencives ou pour assainir la cavité buccale

Enfin, n’oubliez pas de détoxifier également votre peau car elle offre une très grande surface d’élimination qu’il est très intéressant d’exploiter :
En l’exfoliant 1 à 2 fois par semaine : avec un gant de hammam ou une brosse sèche, ou encore un gommage pour le corps à base de sucre, marc de café ou noyaux d’olive, abricot, graines de lavande…
En allant au sauna : sa chaleur sèche à 80°C stimule fortement les glandes sudoripares, permettant l’élimination de toxines et de minéraux usés. De plus, le sauna est aussi une excellente méthode pour apaiser un mental en sur-activité permanente.
- En pratiquant une activité physique suffisamment cardio pour transpirer.

 

One Commentaire

  1. AnA
    13 septembre 2015 at 23 h 27 min · Répondre

    hmmm, le charbon me fait rêver : ventre plat, dents plus blanches ! ça tombe bien l’automne arrive à grands pas…

Répondre à AnA Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>