New Une jambes

Circulation fluide

L’été est sûrement la période la plus agréable de l’année grâce au soleil et aux chaudes températures. Mais c’est aussi le moment où les jambes que l’on peut enfin dénuder peuvent souffrir de lourdeurs et gonflements à la fois inconfortables et inesthétiques.
Prendre soin d’elles tout naturellement s’impose pour stimuler et renforcer la circulation de retour, tout en luttant si nécessaire contre la rétention d’eau qui peut lui être associée.
Nos conseils pour des jambes légères, une silhouette plus svelte et un bien-être général.

Jambes légères 2

Quelques rappels anatomiques pour commencer. 
Le cœur agit telle une pompe et propulse le sang des artères vers l’ensemble des cellules pour leur apporter les nutriments nécessaires à leurs besoins. Ce sang emprunte ensuite les veines pour revenir au cœur : c’est le retour veineux.
Pour ce faire, il doit lutter contre la gravité ce qui rend sa circulation plus difficile. Mais, pour l’y aider, il peut compter sur la contraction des muscles du mollet autour des veines et sur l’appui sur la voûte plantaire sur le sol.
Pour empêcher le sang de redescendre, les veines possèdent des clapets nommés valvules, lesquelles aident le sang à remonter et l’empêchent, en théorie, de redescendre. Cependant, avec les années, à cause de la sédentarité et du surpoids, ces valvules perdent en tonicité et se dilatent. Le sang a alors tendance à stagner dans les jambes et provoque lourdeurs et gonflements.

Voici les règles d’or pour remettre le sang en circulation et soulager ses jambes.

Au menu
- Mettez les végétaux frais, bio et de saison à l’honneur, et surtout les petits fruits rouges, les agrumes, l’ail, les choux, le persil… qui contiennent des molécules de la famille des polyphénols (antioxydants et protecteurs) et la vitamine C.
- Misez sur la vitamine E également très antioxydante. Ses meilleures sources : oléagineux, huile de germe de blé, avocat…
- Limitez votre consommation d’alcool, de moutarde et d’épices qui agressent les vaisseaux sanguins.
- Hydratez-vous tout au long de la journée en privilégiant l’eau car elle va permettre en plus l’élimination des toxines et polluants qui épaississent le sang et nuisent à sa qualité.
- Consommez du vinaigre de cidre : il rétablit l’équilibre acido-basique et, ajouté à l’eau de boisson, favorise l’hydratation et les échanges cellulaires.
- Réduisez votre consommation de viande rouge, graisses animales et produits laitiers, et d’aliments riches en sucre et en sel.        

Cassis

Suivez le mouvement !
- Pratiquez une activité physique douce et régulière, idéalement à raison de 30 minutes par jour. La marche est le meilleur veinotonique qui soit. Si vous êtes en vacances en bord de mer, marchez dans l’eau  à mi-mollet : elle va exercer un massage naturel extrêmement bénéfique et la fraîcheur de l’eau est en plus très décongestionnante.
- Evitez la station de­bout prolongée, les piétinements, ne croisez pas vos jambes, surélevez-les dès que possible pour les soulager, en journée, mais aussi la nuit en rehaussant votre matelas au niveau des pieds.
- Ne portez pas de vêtements trop ajustés qui pourraient comprimer votre taille ou vos jambes, évitez les talons très hauts.

Coup de frais
Le froid est l’ami des jambes lourdes et il est bienvenu en été quand les températures sont élevées.
- Passez un jet d’eau fraîche : insistez du bas du mollet en remontant vers les cuisses.
- Appliquez sur vos jambes des serviettes mouillées, telles des compresses, pour un effet glaçon.
- Vaporisez un hydrolat de menthe verte ou poivrée bio (placez-le au réfrigérateur pour une sensation igloo accentuée) ou massez vos jambes avec  de l’huile essentielle de romarin ou de menthe diluée dans un peu d’huile végétale bio (jojoba, noyau d’abricot, sésame…).

Jambes légères 1Belles plantes
La phytothérapie est bien connue pour ses solutions naturelles traditionnellement conseillées pour renforcer la circulation du sang.
La plus connue est la vigne rouge : il ne s’agit pas d’une variété de vigne particulière mais des feuilles de cette plante qui prennent une teinte pourpre en automne, signe qu’elles sont riches en anthocyanes, des pigments antioxydants qui protègent les vaisseaux.
Citons aussi : le petit houx (ou fragon épineux), le marronnier d’Inde, l’hamamélis, le mélilot, le ginkgo biloba (qui est en plus bénéfique pour la mémoire et la concentration car il améliore la micro-circulation au niveau cérébral), le cyprès
A consommer sous forme de comprimés, gélules, ampoules buvables, boisson, infusion… On les trouve très facilement au rayon compléments alimentaires des magasins bio, soit en plantes unitaires, soit en cocktails, lesquels contiennent en plus des fruits rouges qui, tout en ayant des propriétés circulatoires, confèrent un goût très agréable au produit.

Une astuce très simple pour des jambes légères à adopter en vacances et à reproduire le reste de l’année, dès que le besoin s’en fait sentir : le soir, faites la chandelle ! Allongé(e) sur le dos, levez vos jambes et placez-les contre un mur. Cette position renvoie le sang vers le haut du corps, soulage ainsi les jambes lourdes et, en prime, améliore  l’oxygénation du cerveau – A éviter pendant la période des règles chez les femmes.

Enfin, sachez que préserver sa circulation et ses jambes, c’est aussi éviter la constipation. En effet, si le lien ne paraît pas évident de prime abord, le fait que le transit soit trop lent entrave le retour veineux car le côlon encombré comprime les veines et les efforts de poussée aux toilettes entraînent une hyperpression abdominale très néfaste. Il est donc essentiel de préserver son bien-être intestinal en consommant des aliments riches en fibres (légumes et fruits frais, céréales complètes, pruneaux, figues…), en buvant régulièrement (pour hydrater les selles), en tonifiant ses abdominaux, en luttant contre le stress, en faisant des cures de magnésium d’origine marine (un excellent décontractant musculaire).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>