Sans titre-1

Soigner naturellement ses animaux, c’est essentiel

On recense en France plus de 63 millions d’animaux de compagnie… pour 65 millions d’habitants ! Avec, largement en tête, les poissons rouges (plus de 35 millions), peu exigeants en soin, puis les chats (plus de 11 millions) et les chiens (plus de 7 millions).
Certes, tous les Français ne possèdent pas un compagnon à poils, plumes ou écailles, mais on en trouve cependant dans près d’un foyer sur 2.
Chez Forevergreen, avec 3 chattes, 1 lapin et 1 chien, nous sommes au-dessus de la moyenne.

Ambiance lapinNos chères boules de poils sont exposées aux maladies, aux parasites, mais aussi, comme nous, à la pollution, à une alimentation quelquefois inadaptée (contenant des sous-produits animaux tels que carcasses, gélatine et tendons…), éventuellement à la sur-vaccination…. De plus, à notre contact, ils peuvent devenir des sortes « d’éponges » et développer les mêmes troubles physiques, voire psychiques que nous, par solidarité ou mimétisme !
Or, pour les soigner, il n’y a pas que la médecine allopathique. On n’y pense pas toujours, mais certaines solutions naturelles peuvent leur convenir.

Rappelons avant d’aller plus loin que la physiologie des chiens et des chats diffèrent de la nôtre. Leur taille et poids sont à prendre en considération dans les dosages utilisés, tout comme les systèmes digestif et enzymatique, capables ou non d’assimiler des plantes et huiles essentielles.
ChatonDans le cas du chat, les choses sont très nettes : les huiles essentielles lui sont tout simplement interdites car elles sont très dangereuses pour lui et peuvent même être mortelles. En effet, il ne possède pas l’enzyme nécessaire à la dégradation de certaines molécules présentes dans les huiles essentielles contenant des phénols. De plus, comme il se lèche plusieurs fois par jour pour faire sa toilette, il ne faut en aucun cas lui appliquer des huiles essentielles sur la peau ou les poils. Enfin, comme les huiles essentielles sont très volatiles et odorantes, elles peuvent surcharger son système olfactif et provoquer chez lui de l’agressivité. 
Par contre, les hydrolats, bien moins concentrés, mais toutefois actifs peuvent être utilisés en usage externe sur la peau et les muqueuses en soin ou pour l’hygiène, soit vaporisés avec un spray, soit appliqués sur une compresse.

Quelques exemples d’hydrolats à utiliser chez le chat :
- Sauge officinale : pour le soin du pelage
- Camomille romaine : pour nettoyer les yeux et les oreilles
- Romarin officinal : répulsif contre les puces
- Marjolaine à coquille : antiseptique. 

Par contre, les huiles essentielles ne posent pas de problème chez le chien, bien qu’il possède un odorat deux fois plus développé que celui des chats.
Voici quelques huiles essentielles qui lui conviennent :
- contre les puces : cèdre de l’Atlas, géranium rosat, tea tree
- en cas de verrues : citron
- pour les infections dentaires : clou de girofle
- en cas de mycose, infection : laurier noble, thym à linalol
- comme anti-venin, en cas de brûlure : lavande aspic

CockerEt parce que les puces sont les bêtes noires des chiens, voici une recette de shampooing anti-puces facile à réaliser :
5 gouttes d’huile essentielle de cèdre de l’Atlas + 5 gouttes d’huile essentielle de iary + 5 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie – A mélanger dans 30 ml de base lavante neutre.

En cas de plaie, voici un spray pour favoriser la cicatrisation :
20 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie + 20 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat - A diluer dans 5 ml de Solubol et  30 ml d’hydrolat de ciste ladanifère

Tous les ingrédients nécessaires à la réalisation de ces recettes sont notamment en vente sur le site AROMA-ZONE : http://www.aroma-zone.com/

Voici d’autres remèdes 100% naturels qui seront bien utiles pour nos chers compagnons :
Le gel d’aloe vera, véritable panacée pour l’homme grâce à ses vertus hydratantes, cicatrisantes, régénérantes…, convient aussi pour une plaie chez l’animal car il est analgésique, bactéricide, fongicide, calmant. Universel, il doit donc figurer dans toutes les bonnes trousses à pharmacie vertes.

L’incontournable remède d’urgence aux fleurs de Bach Rescue, bien connu en cas de choc, de grand stress… peut aussi être utilisé sans problème chez l’animal ayant subi un traumatisme physique ou psychique. Il existe en comprimés, spray, solution liquide.

Enfin, les argiles vertes et blanches sont parfaites pour le soin des plaies, utilisées sous forme de cataplasme. Elles permettent en effet l’élimination des toxines grâce à leur puissant effet absorbant. Et elles participent à la cicatrisation tout en exerçant une action antiseptique.

Si vous souhaitez découvrir d’autres solutions naturelles pour traiter les maux de votre animal (chien, chat, cheval, chèvre, mouton…), nous vous recommandons le livre « Soignez vos animaux par les plantes » de Françoise Heitz (vétérinaire) et de Vincent Delbecque (pharmacien et botaniste) aux Editions Quintessence – 29,90€ – A commander ici 

Livre soin animaux

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

darmowe spiny za rejestracje