My Life's a Cage

My Life’s a Cage

Vous n’êtes pas sans ignorer que nous adorons les animaux chez forevergreen.eu et que, par conséquent, nous ne pouvions pas ne pas parler du court métrage belgo-français « My Life’s a Cage » qui fait le buzz avant même sa sortie, le 2 juin prochain à Bruxelles. Ce petit bijou cinématographique débarque comme un ovni dans le monde du cinéma et de la musique : il donne la parole à ceux qui n’en ont pas, à savoir les animaux. Au menu, surréalisme belge garanti et poussé à son paroxysme. 

Tout est parti du groupe pop rock franco belge The aiM, emmené par son leader (chanteur et guitariste) Guillaume Corpard, réalisateur du film. Au départ, la chanson « My Life’s a Cage » (issu de l’album « Everything’s Under Control – 2014), retentissant comme un hymne aux oubliés de ce grand système de consommation : les animaux. Utilisés et massacrés par milliards, finissant sur les étalages de supermarchés comme de vulgaires objets cellophanés, dans un monde partant en vrille écologiquement et éthiquement…

Capture d’écran 2015-05-07 à 21.01.42

S’ensuivent un collectif belgo-français et de nombreux donateurs, via la plateforme de financement participatif KISS KISS BANK BANK. Puis, une équipe de cinéma belgo-française bénévole. Tout le monde joue le jeu : des studios à Bruxelles et à Liège, ainsi que les deux plus gros loueurs de matériel cinéma en Belgique.

« La création artistique m’inspire sous toutes ses formes : c’est pour moi un moyen de partager mon enthousiasme et mes espoirs avec mes contemporains. À titre personnel, je suis très investi pour la cause animale, hébergeant à la maison beaucoup d’animaux abandonnés ou sauvés des abattoirs. Je suis également investi pour la cause tibétaine. À mes yeux, la spiritualité et la compassion sont les plus beaux moteurs de nos vies. Je ne conçois pas mon travail artistique sans un investissement personnel sincère et entier, dans ce monde qu’il est urgent de protéger, de comprendre et d’aimer. », souligne Guillaume Corpard.

Affiche officielle - My Life's a Cage

Le super pitch : Imaginez une fable poétique passant de la fiction à l’animation, un rêve éveillé se transformant en cauchemar dessiné… Camille Lacourt, en condamné résigné, consommateur consommé, plonge dans une piscine au milieu d’un parc, puis se transforme en poisson bientôt pêché par un maître d’hôtel déjanté, incarné par Alexandre Laigner (A.L.F. le film). Alors l’amour et la joie font place : un banquet de mariage bucolique, un cadre printanier… Mais ce tableau enchanté tourne bien vite au drame. Une petite fille est isolée sous la table. Les veaux, les poulets et les agneaux s’invitent alors, emmenant le spectateur dans un dessin animé troublant, chantant jusqu’à leur dernier souffle, dans des riffs de guitares funky et des sons électro composés par le groupe The aiM. Le film pose question. Embarrasse. Il n’invective pas, ne juge pas, ne condamne personne. Seulement il met mal à l’aise et invite au débat. Un débat d’actualité.

Il n’en fallait pas davantage pour fédérer de prestigieux soutiens tels que Jane Goodall (Messager de la Paix des Nations Unies, grande dame de la préservation des espèces, militant notamment auprès de  Leonardo Di Caprio), le moine bouddhiste et auteur Matthieu Ricard (auteur du livre « Plaidoyer pour les Animaux », interprète officiel du Dalaï Lama), le journaliste Aymeric Caron (auteur du livre « No Steak », chroniqueur dans le talk-show français « On n’est pas Couché » de Laurent Ruquier), l’écrivain philosophe Frédéric Lenoir, ainsi que les organisations françaises L214 Ethique et Animaux, Association Végétarienne de France, les associations belges Gaïa, Animaux en Péril et bien d’autres encore…

A l’affiche de ce court-métrage, Alexandre Laigner, Sofia De Zan et… cerise sur la pellicule, Camille Lacourt, premier champion du monde français de l’histoire de la natation et ambassadeur UNICEF. 

Camille Lacourt 01

A noter que les  bénéfices issus du film ainsi que les droits d’auteur de la chanson « My Life’s a Cage », seront réinjectés dans l’association promouvant le projet ou en direction d’associations de protection animale. Espérons que ce court-métrage sera diffusé très très vite dans toutes les salles de ciné.

Pour en savoir plus : 

Site web : www.mylifesacage.com

The aiM : www.the-aim.net

Visionner le trailer ici : https://youtu.be/Q8-rMm3AvMg

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>