Interview de Johanna Richard, créatrice de la marque Jael a des ailes


Johanna, qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans l’aventure du textile 100% « éthique » ? Avez-vous eu au préalable une expérience professionnelle dans la mode ?

Johanna-RichardIl y a quelques années, j’ai aidé une amie de mon père à vendre des sous-vêtements éthiques sur le salon Marjolaine. C’est à ce moment là que j’ai pris conscience qu’il y avait encore beaucoup à faire dans le domaine de la mode éthique.

Je n’avais pas une grande expérience dans la mode mais davantage dans le costume. J’ai été costumière à l’Opéra Bastille pendant presque 10 ans pour le théâtre et l’opéra. J’ai par ailleurs travaillé pour certaines collections Haute Couture comme Givenchy et Dior.


En quelle année avez-vous lancé votre première collection ?

Ma première collection a été lancée en automne-hiver 2005. Mon père ayant une entreprise de produits écologiques dans la cité de Carcassonne, j’ai pu tester mes premières créations et avoir un feed back positif très rapidement. Marjolaine a été également un très bon moyen de tester cette toute première collection.


Johanna, pourquoi avoir choisi d’appeler votre marque « Jaël a des ailes » ?

Jaël est mon deuxième prénom. En fait, je trouvais que Johanna Richard n’allait pas avec l’idée de la marque. L’expression « Jaël a des ailes »  symbolise, quant à elle, l’envol.


Johanna-Richard-2Quel style de vêtements peut-on trouver chez Jaël a des ailes ? Qu’elles sont vos matières premières de prédilection ?

Mes vêtements sont très structurés, féminins et près du corps. Jaël a des ailes est destiné à une femme urbaine et bien habillée (cible 35 à 50 ans).  Ma matière de prédilection est le lin. Même si on ne lui reconnait pas que des avantages, c’est une matière thermorégulatrice, très intéressante à travailler et à porter. Le lin avec lequel je travaille est européen, contrairement à un grand nombre de lins, présents sur le marché, qui viennent d’Asie.


Comment contribuez-vous à la réduction de l’indice carbone ?

J’essaie de m’approvisionner en Europe, hormis pour le chanvre où la production est en Mongolie. Nous avons du chanvre en France, mais la production est davantage utilisée pour l’habitat que pour le textile. Les choses sont cependant en train de changer. Mon objectif est d’avoir un maximum de production européenne ou nationale. Je travaille avec deux usines de production françaises. L’une se trouve à Bayonne et l’autre dans le Maine-et-Loire.


Quelles sont vos couleurs de prédilection ?

Les couleurs naturelles comme l’aubergine et l’anis. Les couleurs que j’utilise sont des éco-teintures selon les normes écologiques Oeko Tex Standard 100 Asqual.


Quelles sont les grandes tendances de votre collection Automne-Hiver 2009 ?

J’ai utilisé un mélange de chanvre et laine de Yack, tissé au chevron. C’est une collection très structurée qui joue avec les biais.

Pensez-vous que le marché de la mode éthique & écologique, encore quelque peu confidentiel, va connaitre une aussi belle envolée que celui de l’alimentaire ou de la cosmétique dans les 5 prochaines années ?

La mode éthique ne cesse de se développer mais il est certain que son essor est encore plus compliqué que le marché de l’alimentaire ou de la cosmétique. Le secteur du textile est touché par la crise, ce qui bien évidemment n’aide pas notre secteur. Ce qui est inquiétant, c’est l’avenir des petites structures. Pourront-elles subsister sans être pour autant rachetées par des grands groupes, comme c’est le cas pour la marque les Fées du Bengale ?

Jael-a-des-ailesQuels sont les prix que vous pratiquez ?

T-shirts  40-50 €

Jupe et robe 150 € la robe.

Manteaux 200 – 250€


Où pouvons-nous trouver vos produits ?

Dans une vingtaine de boutiques en France, avec une forte concentration dans le sud de la France. Nous avons quelques boutiques également en Belgique.


Quels sont au quotidien vos secrets de beauté (cosmétiques, sports, alimentation…) ?

En cosmétique j’utilise beaucoup le beurre de karité pour toutes les parties du corps (lèvres, corps, cheveux…).

Je mange au  maximum bio et viens de m’inscrire à une AMAP. Je pratique également la natation, un excellent déstressant !


Pour en savoir plus, info@jaeladesailes.com et sur www.jaeladesailes.com

Découvrez la toute nouvelle boutique en ligne www.jaelboutique.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>