IlluLesHappy

Le bonheur à fleur de peau…

Connaissez-vous la marque LES HAPPYCURIENNES®, une toute jeune marque alternative de soins cosmétiques bio et vegan, qui propose une autre vision de la beauté, plus naturelle, bienveillante et positive ?

Attirées par un concept très novateur, nous avons tenté d’en savoir un peu plus sur cette jolie marque très prometteuse. Entretien avec sa pétillante et heureuse créatrice, Carole Marchais

Portrait-CMAvant de partir à la découverte des HAPPYCURIENNES®, pourriez-vous s’il vous plaît nous en dire un peu plus sur vous et sur votre parcours ?
J’ai 37 ans, je suis originaire du Sud-Ouest de la France où j’ai réalisé une partie de mon parcours étudiant dont un cursus dédié à la chimie. Diplômée de l’ISIPCA et d’un mastère en marketing, management et communication, j’ai travaillé pendant 12 années dans l’univers professionnel de la beauté, comme responsable de formulation, chargée de projets marketing et de missions RSE.

C’est en reprenant mes études en 2007 que je me suis intéressée de près à la cosmétique bio et aux enjeux de l’univers de la beauté face au développement durable, deux sujets qui ont fait l’objet d’un mémoire et d’une thèse pendant ce cursus scolaire.

Puis, j’ai pris un tout nouvel envol professionnel en oeuvrant durant 3 années dans les domaines de l’environnement et du développement durable au sein d’ONG dont la Fondation GoodPlanet de Yann Arthus-Bertrand, où j’étais responsable de la communication.

Comment vous est venue l’idée de créer cette marque ?
J’ai fondé et j’animais depuis 2011 le blog Génération Cosméthique où j’avais à coeur de partager une vision joyeuse et bienveillante de la beauté et des produits cosmétiques, qui m’a permis notamment de mieux comprendre les besoins et demandes d’une nouvelle génération de femmes. J’ai fait plusieurs interviews de créateurs engagés de marques de cosmétiques bio, que je relayais sur mon blog et j’ai eu l’idée d’écrire une sorte de livre blanc sur « la beauté responsable ». Au fur et à mesure de mes écrits, je dessinais le portrait d’une marque idéale à qui j’ai finalement eu envie de donner vie… Un beau jour, l’idée de créer ma propre marque m’est apparue tout naturellement.

Vagues2

Deux points très importants me tenaient particulièrement à coeur :
• Proposer une offre qui soit moins mercantile en évitant la prolifération de produits dédiés à un besoin spécifique quand un soin unique peut offrir plusieurs vertus, servir plusieurs usages, et être plus économique.

• Sortir des diktats normés de la beauté et du culte de la perfection : je voulais trouver une nouvelle façon de parler avec les femmes et ne surtout pas les obliger à être belles, jeunes, minces et parfaites, comme le font déjà bien assez les grands groupes de cosmétique. Par exemple, il n’est pas question pour LES HAPPYCURIENNES® de prétendre redonner une peau de 20 ans à une personne de 40 ou 50 ans (c’est de toute façon impossible, les effets obtenus restent de surface et sont éphémères – en utilisant par exemple des agents qui colmatent ou des tenseurs artificiels). Il s’agit plutôt de valoriser sa propre personnalité de peau et d’accepter les signes du temps qui passe, en veillant surtout à bien nourrir et entretenir le capital santé naturel de sa peau, et en limitant les stress cutanés liés aux agressions multiples. Il est aussi important de transmettre une vision plus globale de la beauté qui soit aussi intérieure, bienveillante et tournée vers autrui, car le bonheur se vit aussi à travers l’Autre !

Tout ceci m’a amenée à dresser le profil de la marque « idéale » de Cosméthique telle que mes lectrices et moi-même l’imaginions. J’ai alors invité une communauté de 700 femmes (la famille LES HAPPYCURIENNES®) à la co-créer avec moi pour m’assurer qu’elle allait répondre à leurs vrais besoins, quitte à revoir certaines de mes idées de départ. J’ai alors repris ma « casquette » de cosmétologue professionnelle pour élaborer patiemment mes formules avec l’aide d’un laboratoire respectueux de mon cahier des charges très exigeant : pas d’huile de palme & ses dérivés, formulation à froid, grande concentration en actifs bruts.

ImpressionPourquoi avoir choisi ce nom LES HAPPYCURIENNES® ?
Pour véhiculer un message de bonheur et des ondes positives (cf mon graphisme), l’idée étant de s’éloigner des codes traditionnels de la cosmétique très axés sur les diktats de la beauté parfaite. Mon dicton : le bonheur démarre là où la recherche de perfection prend fin !

Qu’est-ce que l’happycurisme ?
C’est un état d’esprit qui consiste à cultiver le bonheur, ou devrais-je dire, nos petits bonheurs, au quotidien, en prenant soin de nous et des Autres.

Qu’entendez-vous par ligne de soin anti-stress 360° ?
Il s’agit d’une ligne de soins qui assurent une protection intégrale contre tous les types de stress cutanés (oxydatif, lipidique, hydrique) engendrés par les agressions du quotidien. Ces dernières sont liées à l’environnement, l’hygiène de vie et des gestes de beauté inadaptés à sa peau, et engendrent nos désagréments de peau, comme la déshydratation, la sécheresse cutanée et son vieillissement accéléré. Quant au stress psychologique et émotionnel, 4ème type de stress, il s’appréhende d’abord avec des pratiques d’introspection (méditation, yoga, sophro…) mais aussi grâce à l’effet positif de prendre soin de soi avec des produits aux senteurs vivantes et naturelles, avec un effet « apaisant et dé-stressant », jugé par les co-créatrices.

A qui s’adresse votre marque ?
Les femmes âgées de 25-45 ans, CSP+, urbaines, qui souhaitent consommer des produits sains pour leur santé (sans ingrédients douteux, elles commencent à lire/comprendre les listes INCI), adeptes d’une consommation responsable (produits bio, éco-conçus et/ou made in France) et d’une beauté minimaliste (elles ne croient plus aux sur-promesses et ne veulent pas pléthores de produits dans leur salle de bain, juste l’essentiel pour le bien-être de leur peau, ainsi des produits complets et « 3 en 1 » leur conviennent très bien).

Comment imaginez-vous la femme LES HAPPYCURIENNES® ?
Difficile de répondre à cette question car LES HAPPYCURIENNES® sont justement des femmes aux profils et horizons différents, comme l’illustre la famille des Happycuriennes. Si je devais donner quelques adjectifs, je dirais une femme naturelle, authentique, souriante, positive, heureuse dont émane une certaine joie de vivre, qui rayonne au quotidien et qui se sent belle, telle qu’elle est !

Pour sûr, c’est une femme qui s’est affranchie des diktats de la peau parfaite et qui appréhende sa beauté de manière globale, en prenant soin de sa beauté intérieure.

LES HAPPYCURIENNES®, ce sont aussi ces 700 femmes qui ont participé à la co-création de A à Z de la marque.

Et si je devais citer une personnalité, ce serait Cécile de France.

En quoi LES HAPPYCURIENNES se distingue-t-elle des autres marques de cosmétiques bio et éthiques ?
Les Happycuriennes diffère des autres marques à 4 niveaux :

GammeAmbiance1200 

INNOVATION SCIENTIFIQUE

> Tout d’abord, pour son action pionnière AS 360° qui va :

- d’une part protéger la peau contre tous les types de stress cutanés auxquels elle est soumise au quotidien, et qui va,

- d’autre part, la stimuler naturellement pour retrouver sa joie de vivre, en toute circonstances.

> Ensuite, c’est la 1ère ligne de soins complets « 4 en 1 » destinés au soin du visage et au contour des yeux, pour une utilisation de jour et de nuit, qui n’incite pas à surconsommer pléthores de produits 

> Enfin, c’est une formule 100% d’origine naturelle / végétale très concentrées en actifs de telle sorte qu’une seule dose suffit à l’application pour combler tous les besoins de la peau (produit économique et petite taille d’emballage pour générer moins de déchets).

Ce sont donc des produits très complets et slow cosmétique qui permettent un rituel de beauté minimaliste et adapté, idéal pour ne pas stresser davantage la peau.

• En terme d’innovation technologique : à ma connaissance, c’est la 1ère ligne de soins de soin bio et vegan qui réunit 3 aspects complexes de formulation, pour une efficacité anti-stress 360° optimale, à savoir :

• 1. La formulation à froid pour préserver les actifs en présence,

• 2. L’absence d’huiles transformées, ainsi que d’huiles de palme et ses dérivés,

• 3. L’utilisation d’un complexe d’ingrédients 100% bruts et actifs, en haute concentration

INNOVATION ENVIRONNEMENTALE
Les Happycuriennes s’inscrit dans une démarche globale et pionnière d’éco-socio-conception, soutenue par l’ADEME (sur la partie éco-conception). On notera particulièrement l’absence d’huile de palme et ses dérivés  et une démarche pionnière « zéro déchet » pour les emballages qui sont collectés et pris en charge par une filière spécifique française de recyclage afin de leur donner une seconde vie.

INNOVATION SOCIALE
Les Happycuriennes est une marque vraiment made in France car au-delà d’être fabriquée dans le Sud de la France, elle contient 100% de plantes originaires du Sud-Ouest sourcées auprès de petits producteurs / coopératives locales.

DP MBRP_Les_Happycuriennes V2.indd

INNOVATION SOCIÉTALE
Les Happycuriennes est très attachée au fait :

> De ne pas faire de sur-promesses et ne pas véhiculer le mythe du jeunisme (pas d’anti-âge mais un produit slow age avec un discours positif, pas de soin « teint zéro défaut »)

> D’encourager à prendre soin de sa beauté intérieure, au-delà de ses produits, via des conseils d’experts sur le blog.

> De véhiculer une image positive et naturelle de la femme (pas de photos retouchées).

HappyBateau

La question philo : pour être belle, faut-il nécessairement être heureuse ?
Je ne pense pas qu’il y ait une définition précise de la beauté, à chacun(e) sa vision et sa propre définition. Si l’on se limite à la beauté physique, tout dépend du regard que l’on porte sur soi et de l’importance que l’on accorde au regard de l’Autre, c’est une histoire de confiance en soi et d’estime de soi.

Pour ma part, je pense que la beauté est plurielle et holistique, elle a certes un pendant physique qui est totalement subjectif mais elle est surtout intérieure. Par exemple, une personne qui a un joli visage mais qui est malveillante n’est pas une belle personne.

La beauté, c’est un état d’esprit et de « bien-être dans son corps » : quand on est heureuse, on a tendance à tout appréhender avec légèreté, à tout trouver beau, même soi-même ! Je dirais donc que pour se sentir belle (et non pour être belle), il faut être heureuse, oui. 

Quelques indiscrétions HAPPYCURIENNES 

Le slow bonheur, kézako ?
C’est une invitation à appréhender son rituel de beauté de manière minimaliste et très qualitative pour aider sa peau à retrouver sa joie de vivre originelle et à être heureuse durablement. Et pour ce faire, la 1ère étape consiste à protéger sa peau contre tous les stress auxquels elle est soumise au quotidien. La peau est un organe à part entière, et je la considère même comme une personne, à respecter, à chouchouter. D’où le nom de mes produits…

Le slow bonheur, c’est aussi un état d’esprit qui va au-delà des produits cosmétiques ! On croit souvent que le bonheur est quelque chose de grand et de gros qui arrive tout d’un coup. Pour ma part, je crois que c’est un ensemble de petites choses qui nous font sourire au quotidien si on prend le temps de les vivre pleinement et de s’attarder dessus.

HappyBalancoireTrois petits bonheurs simples à partager entre ami(e)s ?
• Le plaisir de partager des moments avec ceux qu’on aime / d’être ensemble tout simplement

• Savourer un bon repas ensemble

• S’accorder du temps pour soi, au moins 10 min par jour

Le bonheur c’est simple comme…
Partager un sourire

Ce qui vous rend happy au quotidien ?
De me lever en pensant que ma mission du jour est de distribuer du bonheur, en espérant faire au moins une heureuse ;-)

Le comble du bonheur selon vous ?
L’Amour.

Votre routine beauté Happycurienne ?
Le matin, je bois au réveil un jus de citron bio dans de l’eau tiède. Ensuite, j’asperge mon visage d’eau froide et j’utilise une eau florale bio, de rose en ce moment (sur une lingette ré-utilisable) pour enlever les poussières, impuretés et le sébum résiduels de la nuit. Jamais de produits moussants au petit matin pour ne pas stresser ma peau, sauf si j’ai fait du sport avant mon rituel beauté.

Une à deux fois par semaine, je file faire « un footing méditatif » à jeun dans un parc que j’affectionne particulièrement : je regarde le jour se lever, j’observe la nature et mes sensations de bien-être, c’est tellement agréable, je me sens pleine d’énergie pour affronter la journée.

Revenons dans la salle de bain, une fois que mon visage est bien nettoyé, j’applique une seule dose de L’Audacieuse qui suffit pour combler les besoins de ma peau. Ensuite, je mets un petit peu de poudre pour accentuer l’effet bonne mine et un simple trait de crayon sur les yeux. Il m’arrive de mettre une touche de rouge à lèvres et de mascara. Et comme j’ai toujours vu le faire ma grand-mère, j’utilise mon rouge à lèvres pour colorer mes pommettes, ça m’évite d’avoir un produit supplémentaire dans ma trousse de beauté. Et après cela, je prends mon petit-déjeuner et hop, c’est parti pour une belle journée en perspective !

Pour en savoir plus : https://leshappycuriennes.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>